Acidulé  Joëlle Bertrand

Vacances en lecture... évasion

 

 

 

 

                    Extrait d'une  Nouvelle tirée du livre

                   MOUANA

 

 

              '  LE CLAIRON  '

 

 

 

La matinée s'annonçait.............. en musique.

 Tôt dans la brume, au chant du coq, on entendait le Clairon,

clair, bruyant.


   Le clairon n°1                                                      

Dans la cour, tous les matins, il accompagnait la levée

du drapeau tricolore.

 

Un réveil doux à entendre dans le lointain, seulement

quand on peut rester au chaud dans la tièdeur des draps,

pensait Mouana.

  

Un son bien connu de tous les jours, un rituel fantastique,

où tout le monde se mettait au garde à vous dés que la

complainte commençait.

 Parfois avec des fausses notes, des dérapages aux bruits aigus.

 

La trompette fière de son corps, de son élégance aux formes

fines et arrondies, s'élevait dans le ciel, triomphante.


 Le clairon n°2Sa couleur éclatante 

de dorure

flamboyait aux

milles rayons du

soleil.

Elle était majestueuse

et unique à ces instants

là.

  

 Le clairon réveillait

tout le monde, même

si dans le lointain

se faisait entendre

son concurrent:

Le TAM-TAM.

  

On pouvait penser

 à de l'irréalité,

 du surnaturel pour entendre en pleine brousse, cette petite

trompette, glorieuse de magnificence, avec le grincement

de la poulie qui hissait le drapeau en haut du mat...................

 

 

Le clairon n°3

 Mouana releva le drap

pour mieux entendre le

clairon...............................

 

Elle s'imaginait soufflant

de ses lèvres d'enfant,

tenant le clairon en le

pointant, telle une flèche.

Elle était à l'écoute de

la moindre fausse note.

 

La tonalité changeait,

elle devenait plus douce,

moins agressive.

La partition arrivait à sa fin...............

 

 

 

Un duo s'était formé, Chipie pleurait trés fort, elle était punie.

Pour cela sa jeune maîtresse l'avait mise sur le rebord du

fenestron, se trouvant dans le couloir.

La petite chatte était peureuse, elle ne savait pas descendre.

 

Ce matin là, de trés bonne Le clairon n°4

heure, Chipie avait cassé

un pot à crayons dans la

chambre de Mouana.

Comme punition, elle

s'était retrouvée sur ce

perchoir...........................

 

Son miaulement

couvrait le bruit de la

trompette........................

 

La fillette avait de la

peine à l'entendre

pleurer ainsi et se leva

à contre coeur.

Chipie n'attendait

que cet instant et

commençait à ronronner

en regardant sa jeune

maîtresse venir à elle.....

 

..................................................................

La jérémiade du clairon se terminait dans un dernier souffle,

infini, comme une étoile filante.

Les premiers rayons de soleil baignaient le jardin d'une couleur

jaune et or............................

 

Le clairon n°5

 Un silence s'était installé

aprés la dernière note de

musique, les odeurs de

café grillé aux charbons

de bois venant du village,

 agrémentaient

 l'atmosphère......................

 

Mouana était immobile

dans son lit avec Chipie

qui ronronnait, lovée

prés de l'oreiller...........

...............................................

...............................................

       

 ....................................................                                                  

aux senteurs exotiques, poussées parfois par un souffle d'air

à travers les branches de palmiers et de flamboyants..................

 

 

 

 

           Pour connaître la NOUVELLE complète

           du CLAIRON et de MOUANA

     commandez en direct à l'aide du lienLIVRE 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article