Acidulé  Joëlle Bertrand

Venez vite pour connaître la fin de la nouvelle inédite

                 

 



                     L'ARBRE DE NOËL
                         nouvelle inédite, suite et fin

 


Des jeunes gens montaient vers la maison.
Un nuage de poussière rouge les suivait.
La chaleur moite de la matinée les rendait nerveux
et ils discutaient en gesticulant.

Folle de bonheur, Mouana était arrivée en courant pour acceuillir
la troupe qui s'était arrêtée devant les marches de la demeure.

Ils la regardaient tous d'un drôle d'air, un ensemble de:
Héééééééhééééé !!!  avait retenti.

                  arbre-de-noel-6.jpg

Qu'est-ce qu'elle avait fait?
D'un air interrogateur, elle scrutait leurs visages
pour mieux comprendre.
Ils riaent à présent, en pointant leurs doigts dans sa direction.
La petite fille s'était retournée pour voir derrière elle.
Rien...
Se sentant visée, elle s'était regardée, rouge de honte
tout en poussant un cri elle avait fui dans la maison.
Mouana avait oublié d'enfiler un short et s'était retrouvée
en petite culotte sur la terrasse lorsqu'elle avait entendu ses amis.

Cinq minutes plus tard, la fillette était revenue vêtue d'un short
et d'un tee-shirt, impatiente d'examiner
son arbre,
son arbre de Noël.
C'était la joie, la fête, son coeur battait vite.

Un filao, seul cet arbre pouvait ressembler à un sapin.
Il ferait l'affaire et serait superbe prés de la cheminée.
Un coup de baguette magique aurait suffi pour transformer
le filao en un superbe sapin de magnifiscence.
Une envolée de cloches s'était faite entendre...

                          arbre de noël 7

C'est vrai, dans la maison en pierre il y avait :
.............................................une splendide cheminée.
Cela paraissait inimaginable en brousse, mais en tous les cas,
il y en avait une qui trônait dans le grand salon.
Et ça, c'était la fierté de Mouana.

Un petit ange dansait autour de Mouana, c'était elle qui dansait,
légère et transparente.
En regardant son butin, une larme d'or coulait sur son visage.

Le petit ange se déplaçait silencieusement, offrant aux branches
du filao, les colliers de perles.
Ses petites mains agiles accrochaient les attaches fragiles
des boules de cristal.

Des petits angelots de coton blanc, les uns aux ailes faites
de carton doré, les autres avec des plumes des perruches
que Mouana avit récupéré au fond de la volière, étaient
posés sur les branches.

                           arbre de noël 3

L'arbre se dessait fier.
Etalant ses longs bras et la tête touchant le plafond,
il souriait de bonheur et clignotait des yeux.
Les perles et les boules parlaient entre elles, se balançaient
et chantaient le
refrain de Noël: Petit Papa Noël....

Tout d'un coup, l'arbre s'était mis à trembler,
à se secouer violemment au risque de tout casser et de se renverser.
Les pauvres guirlandes avaient tristes mines, elles essayaient
en vain de rester en place.
Les sourcils fronçés, la tête penchée, l'air malheureux,

le filao avait fait comprendre à l'angelot qu'il avait oublié son
atour principal ..


arbre de noël 4
                               
D'un coup d'aile, l'angelot était remonté jusqu'à la cime du géant
vert pour y fixer une magnifique étoile argentée.
L'ETOILE DU BERGER
Un halo illuminait sa tête.
La féerie des contes enveloppait Mouana.

Satisfait, le sapin écartait à nouveau ses branches
pour y accueillir les dernières décorations et être
enfin le roi de la Fête. 

Fier et majestueux, il étalait ses parures et brillait
de milles feux.

Les amis de Mouana admiratifs, assis à même le sol
où affalés sur les coussins, assistaient à un spectacle
unique au monde !!
Leurs yeux ronds s'agrandissaient de stupéfaction avec
leurs bouches grandes ouvertes de béatitude.
Chez eux, il n'y avait pas tout ça.!!
Une messe et un bon repas accompagnés de balafons
et de tam-tam étaient le rituel des villageois pour passer
une nuit de liesse.

Mouana avait disposé au pied de l'arbre, les chaussures
de tout un chacun, dans lesquelles des
mandarines
embaumaient les cuirs.

Que de rêve, que de rêve pour ce réveillon.
Il était tard, le
petit ange était allé se coucher.
D'un sommeil agité, des images d'or et d'argent
agrémentaient ses cartes aux milles couleurs. 

Tôt dans la matinée, des cris avaient réveillé Mouana.
La mangouste avait croqué les mandarines dans la nuit.
Les chats avaient joué avec les chaussures et les avaient
éparpillé aux quatre coins de la pièce.

                      arbre de noël 5

Une façon bien particulière de faire la Fête ! ! !

Le doigt sur la bouche, les sourcils en accent circonflexe, d'un air
déploré la fillette avait fait un tour rapide sur les autres décorations.
Heureusement l'arbre de Noël n'avait subi aucun dommage.
Il bombait son torse pour monter ses colliers et médailles.

Mouana n'avait pas grondé les petits animaux, c'était NOËL.

Des petites touches à faire en dernères minutes, comme
d'allumer les bougies, brûler l'encens, parsemer les pétales
de fleurs sur la table.
Les lampes à pétroles customisées d'or et d'argent
étaient au garde à vous.
Ainsi que les fleurs de coton aux tiges  peintes en doré,
ce qui rehaussait le blanc ouateux de leurs corolles,
orneraient la table festive avec de grandes bougies blanches
serties de fleurs d'hibiscus rouges, sans oublier bien entendu,
les santons.

Vivement ce soir avait crié Mouana, impatiente de son Noël.

 

 

 

*Contacter au plus vite l'auteur de cette nouvelle,
avec le lien :
link
(Des écrits, des illustrations, des renseignements,
n'hésitez pas à envoyer un email.)

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article